Séminaire Quaresmi ce 20 mai 2021 « L’impact des activités militaires sur l’organisation d’une ville. Approches environnementales de la résilience dont ont fait preuve Warneton et Namur suite à la guerre de Succession d’Autriche »

Ce jeudi 20 mai à 14h, Alix Badot de la Bibliothèque provinciale du Hainaut et Docteur en Histoire nous présentera sa thèse intitulée « L’impact des activités militaires sur l’organisation d’une ville. Approches environnementales de la résilience dont ont fait preuve Warneton et Namur suite à la guerre de Succession d’Autriche », dont voici un résumé.

Au XVIIIe siècle, les autorités des Provinces-Unies exigent que plusieurs villes des Pays-Bas soient occupées par des garnisons pour former une Barrière entre leur territoire et la France. Namur et Warneton intègrent donc ce système défensif, et leurs tissus urbains évoluent pour accueillir des garnisons de soldats étrangers. Au milieu du siècle, la guerre de Succession d’Autriche marque à son tour le territoire des deux villes. Cette étude envisage chacune de ces deux cités comme un écosystème en constante évolution. Le territoire est partagé entre l’ensemble des communautés qui occupent la ville, et devient ainsi l’objet de tensions. À l’approche du confit, l’équilibre qui s’était installé entre les acteurs urbains évolue : la ville entre dans un processus de résilience, par lequel elle intègre des changements qui transforment le tissu urbain. Celui-ci peut alors remplir les nouvelles fonctions qui lui sont assignées par les nouveaux venus, principalement d’ordre économique et social. Cette approche environnementale de l’histoire revisite le développement de Warneton et de Namur, et montre comment une perturbation majeure affecte le paysage et l’économie des deux villes.

La présentation aura lieu sur Teams. Pour faciliter l’organisation, merci de vous inscrire auprès de Celine.Engelbeen@ichec.be.

Au plaisir de vous y voir nombreux !