Séminaire Quaresmi le jeudi 1 décembre 2022 “Modèle stochastique pour la leucémie myéloïde chronique”

Le jeudi 1 décembre à 13h30, Sylvie Vande Velde, doctorante à l’ULB, et Céline Engelbeen, laboratoire Quaresmi à l’ICHEC, donneront une présentation d’un travail en cours de réalisation avec Sophie Hautphenne de l’Université de Melbourne, intitulé “Modèle stochastique pour la leucémie myéloïde chronique”, dont voici un résumé :

La leucémie myéloïde chronique (LMC) est un cancer causé par un échange de matériel génétique entre les chromosomes 9 et 22 qui débute dans certaines cellules hématopoïétiques de la moelle osseuse. Les cellules leucémiques croissent et se divisent, s’accumulant dans la moelle osseuse et se différenciant en cellules plus matures qui se répandent dans le sang.

Des études antérieures ont montré qu’il est possible de modéliser la formation des cellules sanguines normales par un modèle à 32 compartiments où chaque compartiment représente un stade de différenciation cellulaire, allant des cellules souches aux cellules sanguines matures [1, 2]. Sur la base de cette hypothèse, nous utilisons un arbre binaire markovien (MBT) [3] pour modéliser l’évolution du nombre de cellules normales et leucémiques dans les 32 compartiments.

Le but de notre projet est de déterminer le stade le plus probable de la différenciation cellulaire où le premier échange chromosomique est apparu. Pour répondre à cette question, nous utilisons la méthode ABC (Approximate Bayesian Computation) [4] sur des données réelles de patients [5]. Cette méthode nous fournit une distribution de probabilité sur le compartiment où la cellule leucémique initiale est apparue, et nous donne donc un moyen de tester la corrélation entre le compartiment d’origine et la réponse au traitement pour des groupes de patients ayant des caractéristiques similaires.

References
[1] D. Dingli, A. Traulsen, and J. M. Pacheco, Compartmental architecture and dynamics of hematopoiesis,
PLOS ONE, vol. 2, pp. 14, 2007.
[2] B. Werner, D. Dingli, T. Lenaerts, J. M. Pacheco, and A. Traulsen, Dynamics of mutant cells in
hierarchical organized tissues, PLOS Computational Biology, vol. 7, pp. 19, 2011.
[3] S. Hautphenne, M. Massaro, and K. Turner, Fitting Markovian binary trees using global and individual demographic data, Theoretical Population Biology, vol. 128, pp.39-50, 2019.
[4] M. Sunn˚aker, A.G. Busetto, E. Numminen, J. Corander, M. Foll, C. Dessimoz, Approximate Bayesian
Computation, PLoS Comput Biol, vol. 9(1), 2013.
[5] I. S. Pagani et al, BCR-ABL1 genomic DNA PCR response kinetics during first-line imatinib treatment
of chronic myeloid leukemia, Haematologica, vol. 103(12), pp. 2026-2032, 2018.

Le séminaire, ouvert à tous, aura lieu en présentiel à l’ICHEC, jeudi 1 décembre à 13h30 au local B104. Afin de faciliter l’organisation, merci de vous inscrire auprès de quaresmi@ichec.be.

Au plaisir de vous y voir nombreux.



Citer ce billet
Céline Engelbeen (2022, 18 novembre). Séminaire Quaresmi le jeudi 1 décembre 2022 “Modèle stochastique pour la leucémie myéloïde chronique” Quaresmi. Consulté le 27 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/t4eo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.